Enquête sur les répercussions des niveaux d’eau élevés en 2017 sur l’utilisation de l’eau du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent par les municipalités et les entreprises

Année
2017
Sujet

Communications

Description de projet

En 2017, les niveaux d’eau élevés du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent ont causé des problèmes aux responsables municipaux des réseaux d’aqueduc et d’égout ainsi qu’à certaines installations industrielles dans l’ensemble du réseau. Parmi les défis à relever, il y a la mauvaise qualité du drainage par les infrastructures municipales de traitement des eaux usées dans les zones basses près du rivage, ainsi que des problèmes d’infrastructure de pompage des eaux usées et de l’eau potable. Ces problèmes correspondent en grande partie à ceux qui ont été circonscrits dans le cadre de l’étude sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent, qui a permis de déterminer les installations municipales et industrielles situées sur des terres basses près du lac dont les installations pourraient être touchées par des inondations si l’eau devait atteindre des niveaux semblables à ceux de 2017. Par ailleurs, certains exploitants auront peut-être bénéficié de l’augmentation de la pression d’admission en raison de niveaux d’eau plus élevés. Le Comité GAGL fera enquête auprès des services de travaux publics municipaux responsables des systèmes de traitement des eaux usées, de prise d’eau et d’égout, et auprès de certaines entreprises importantes dont les installations sont exposées aux inondations et aux crues sur les rives américaines et canadiennes du lac Ontario et des cours supérieur et inférieur du Saint-Laurent, pour obtenir des données de meilleure qualité sur les répercussions et les avantages qu’ont entraînés les niveaux d’eau élevés de 2017 pour ces entreprises. Ces données aideront le Comité GAGL à préciser les estimations des secteurs et des seuils critiques et, en fin de compte, de faciliter les activités à plus long terme d’examen des plans de réglementation en vigueur.

Résultat

Complété

Parternaires

ECCC, USACE,