Les collectivités des Grands Lacs et de la CMI pleurent et célèbrent les leaders de toute une vie

06 mai 2019

 

Le premier trimestre de 2019 a été marqué par le décès de deux scientifiques qui ont consacré une grande partie de leur vie aux Grands Lacs, ainsi que d’un commissaire de la CMI et d’un membre du conseil de la région. Nous célébrons leurs contributions à la science et aux politiques, ainsi que le riche héritage qui se perpétuera grâce au dévouement de ces quatre personnes.

 

À la mémoire du Dr Al Beeton

beeton
Le Dr Al Beeton. Source : Université du Michigan

Alfred Merle Beeton, un éminent chercheur sur les Grands Lacs, est décédé le 24 avril. Étant l’un des premiers scientifiques à sonner l’alarme au sujet du lac Érié, il a effectué de précieuses recherches sur les effets de l’eutrophisation et de la pollution nécessaires pour restaurer le lac.

M. Beeton a lancé plusieurs des initiatives de recherche les plus efficaces de la CMI au cours de son mandat de coprésident du Conseil consultatif scientifique des Grands Lacs de 1987 à 1991 et a créé une nouvelle génération de scientifiques des Grands Lacs au cours de ses nombreuses années à l’Université du Wisconsin-Madison et à l’Université du Michigan.

Né le 15 août 1927, M. Beeton a obtenu son baccalauréat, sa maîtrise et son doctorat de l’Université du Michigan dans les années 1950, avec spécialisation en limnologie et zoologie aquatique. Il y a enseigné pendant la majeure partie de sa carrière, de même qu’à l’Université d’État Wayne à Detroit, de 1952 à 1961, et à l’Université du Wisconsin-Milwaukee de 1966 à 1976. À Milwaukee, il a été directeur adjoint du Center for Great Lakes Studies et consultant pour plusieurs projets fédéraux et internationaux portant sur des questions de limnologie et de pollution.

À son retour à l’Université du Michigan, M. Beeton a enseigné à la School of Natural Resources (maintenant appelée School for Environment and Sustainability), ainsi qu’au College of Engineering, et a été directeur du Great Lakes and Marine Waters Center et du Michigan Sea Grant College Program. Il a également présidé le comité qui a conçu le Laboratoire de recherche environnementale des Grands Lacs et en est devenu le directeur en 1986. Il a été commissaire à la Toxic Substance Control Commission du Michigan, président de la National Sea Grant Association et membre de nombreux conseils consultatifs environnementaux et scientifiques. 

On se souvient de lui pour sa gentillesse, son sourire chaleureux, son intellect vif et son dévouement envers les Grands Lacs, et avec gratitude pour la génération de scientifiques des Grands Lacs qu’il a créée au cours de sa carrière d’enseignant. Il laisse dans le deuil sa femme Ruth et ses enfants Maureen, Celeste, Jonathan et Daniel, ainsi que huit petits-enfants. Une collection d’articles publiés au cours de sa carrière est disponible à la Bentley Historical Library de l’Université du Michigan.

 

À la mémoire du commissaire Donald Totten

totten
Donald Totten, commissaire de la CMI de 1981 à 1990. Source : CMI

Donald Lee Totten, commissaire américain de 1981 à 1990, est décédé le 2 avril. Le président Ronald Reagan a nommé Totten à la CMI, où il a concentré ses efforts sur les questions de quantité et de qualité de l’eau des Grands Lacs.

Dirigeant de longue date du Parti républicain de l’Illinois, il a dirigé les élections de Reagan dans l’État en 1976 et 1980 et a fait partie de l’équipe de transition du président en 1980.

Totten est né le 19 février 1933 à Brooklyn, New York, et a grandi dans le New Jersey. Diplômé en génie mécanique de Notre Dame en 1955, il a travaillé sur le terrain à Chicago jusqu’à ce qu’il s’implique dans la politique locale, d’État et nationale. Il a été élu membre du comité républicain du canton de Schaumburg (Illinois) en 1966, élu à l’assemblée législative de l’Illinois en 1972 et a reçu le prix du législateur de l’année de l’Illinois Conservative Union en 1977. Il est devenu sénateur d’État en 1980 et a été élu président du comité républicain du comté de Cook en 1985. À la fin de son mandat à la CMI, il a été nommé directeur de l’Office régional des transports en 1990. Il a également été président d’une firme d’experts-conseils spécialisée en relations gouvernementales, en gestion et en consultation politique.

Totten laisse dans le deuil ses deux filles, Diane Faldstein et Kathy Weber, son fils Robert, sept petits-enfants, un arrière petit-fils et sa sœur Betty.

 

À la mémoire de David Rathke

Le 14 février, la communauté des Grands Lacs et la Région 8 de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis ont perdu un scientifique très respecté et un collègue bien apprécié.

rathke sampling
David Rathke échantillonnant du phytoplancton dans le lac Érié, années 1970. Source : J. Hartig

David Rathke est né le 23 septembre 1947 à Rockford, en Illinois. Son amour du plein air et son esprit curieux l’ont mené à l’Université de l’État de l’Ohio où il a obtenu son doctorat en limnologie en 1979. Rathke a travaillé pour le Centre de recherche sur la région du lac Érié de l’État de l’Ohio de 1973 à 1978 tout en terminant son doctorat et a travaillé au Stone Laboratory de l’université – une station de terrain de 124 ans sur l’île Gibraltar dans Put-in-Bay au lac Érié – où il a apporté une énorme contribution à notre compréhension du lac Érié.

M. Rathke a travaillé à plusieurs projets de la CMI pour ensuite devenir un employé contractuel au bureau régional des Grands Lacs de la CMI à Windsor, en Ontario. Son travail a compris des évaluations exhaustives de la santé des Grands Lacs, l’aide à l’élaboration du Plan international de surveillance des Grands Lacs, un leadership clé dans le programme des secteurs préoccupants et l’élaboration des fondements scientifiques pour le nettoyage de certains des endroits les plus pollués des Grands Lacs.

Tout au long de ses 17 années de travail sur les lacs, M. Rathke a rédigé plus de 20 publications scientifiques sur le lac Érié, de nombreux rapports de la CMI et a aidé à organiser de nombreuses séances spéciales et présentations lors des conférences annuelles et d’autres événements de l’International Association for Great Lakes Research. 

M. Rathke a laissé un héritage de science des Grands Lacs, de protection de l’environnement et de coopération transfrontalière en matière de gestion des ressources en eau. Il laisse dans le deuil sa femme Pam, sa sœur Rose et d’autres personnes.

Ohio Sea Grant est à établir une bourse au nom de M. Rathke au Stone Laboratory sur le lac Érié. Des dons commémoratifs peuvent être faits à Ohio Sea Grant soit par chèque (Ohio Sea Grant Office [à l’attention de Erin Monoco/David Rathke], 1314 Kinnear Road, Area 100, Columbus, OH 43212-1156) ou en ligne.

 

À la mémoire de David Witherspoon

David Witherspoon, ancien membre du Conseil de la CMI, est décédé le 25 avril.

Né à Toronto le 27 décembre 1923, M. Witherspoon aimait passer l’été sur la ferme de ses oncles près de Woodbridge.

Il s’est enrôlé dans l’Aviation royale du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale et a ensuite fréquenté le Collège d’agriculture de l’Ontario (CAO), où il a obtenu en 1950 un diplôme en génie agricole. Il a terminé sa maîtrise à l’Université de l’État du Michigan, suivie d’études à l’Hydraulic Institute de Delft, aux Pays-Bas.

M. Witherspoon a été professeur adjoint au Département de génie du CAO avant de déménager à Cornwall pour devenir directeur du Bureau d’étude des Grands Lacs et du Saint-Laurent à Environnement Canada pendant de nombreuses années, où il était responsable de la coordination des niveaux d’eau des Grands Lacs jusqu’à sa retraite en 1986.

Il a participé au soutien des conseils de contrôle des Grands Lacs de la CMI et a été membre du Conseil international de contrôle du Saint-Laurent et du Conseil de contrôle du lac Supérieur.

Des dons peuvent être faits en son nom au St. Lawrence River Institute.