Outil en ligne expliquant le débit de sortie et le niveau d’eau du lac à la Pluie

19 août 2019
screenshot rainy video

Le Conseil du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie de la CMI et le Conseil national de recherches du Canada ont publié un programme de simulation d’exploitation du barrage du lac à la Pluie qui permet aux internautes de se faire une idée de l’incidence, dans des situations différentes, de l’ouverture des vannes, entre International Falls (Minnesota) et Fort Frances (Ontario), sur le niveau et le débit de l’eau.

On peut ainsi imaginer ce dont les techniciens doivent tenir compte pour réguler le débit en actionnant les vannes du barrage, ainsi que l’incidence de leurs décisions sur le cours supérieur de la rivière à la Pluie. Leur objectif est de respecter la courbe d’exploitation, c’est-à-dire une fourchette de niveaux d’eau imposée par la CMI, que les exploitants de barrages cherchent à observer tout au long de l’année pour équilibrer le divers besoins liés aux activités de loisir, à la production d’hydroélectricité, à l’environnement, ainsi que les risques de sécheresse ou d’inondation.

Le simulateur montre également – et surtout – les limites physiques que le personnel d’exploitation du barrage doivent respecter pendant les épisodes de crue ou d’étiage.

L’outil repose sur l’emploi de deux éléments interactifs. Le premier permet d’ajuster le niveau d’eau du lac à la Pluie. La commande (Raise/Lower) de la jauge de niveau (Water Level) provoque le déplacement d’une barre de niveau sur le graphique de droite, par rapport à la plage de la courbe d’exploitation établie pour le lac (Rule Curve Band, en grisée), entre son point le plus bas (et même, selon la période de l’année, sous la courbe d’urgence sécheresse, en rouge) et différents points nettement au-dessus de la courbe d’exploitation qui correspondent à des épisodes de crue. On connait également le seuil, en regard de la courbe d’exploitation, à partir duquel il convient d’ouvrir toutes les vannes pour obtenir un débit de sortie maximal.

Le second élément interactif permet à l’internaute d’ouvrir ou de fermer individuellement les vannes du barrages et les écluses (Close/Open Gates). Un triangle jaune indique combien de vannes il faut ouvrir en fonction du niveau d’eau pour parvenir à un débit de sortie optimal supérieur à 99 % qui ne doit pas être dépassé. Au-delà de cette limite, l’ouverture d’un plus grand nombre de vannes n’a qu’un effet négligeable sur le débit global de la rivière en raison de sa configuration.

L’outil indique le débit obtenu en fonction de différents niveaux d’eau et du nombre de vannes ouvertes/fermées, et illustre en deux teintes de bleu le profil de la ligne d’eau au-dessus du bief canadien (Canadian Forebay) et du bief américain (American Forebay) (ce qui agit également sur le débit le long de la rivière).