Conseils révolus

Révolu le
La CMI examine actuellement les programmes en vigueur portant sur les niveaux élevés de nutriments et la prolifération d’algues et formulera des recommandations sur la façon de renforcer ces mesures pour les deux lacs.
Révolu le
Le Comité avait été chargé de formuler des recommandations fondées sur des données scientifiques à l’intention de la CMI en vue de modifier ou de conserver les courbes de niveau de 2000 sur les lacs à la Pluie et Namakan, après avoir examiné tout l’éventail des facteurs hydrologiques, hydrauliques, culturels et environnementaux. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Le Groupe de travail avait été mis sur pied par la Commission mixte internationale (CMI) pour réaliser deux volets liés à son plan d’étude de 2013 sur les inondations dans le bassin du lac Champlain de la rivière Richelieu.
Révolu le
Le Groupe d’étude a élaboré un plan d’étude de la qualité de l’eau pour le bassin du lac des Bois. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Le Groupe de travail avait été chargé d’élaborer un plan d’étude concernant l’inondation record du lac Champlain et de ses affluents, ainsi que de la rivière Richelieu.
Révolu le
L’Équipe de travail a élaboré un plan de gestion adaptative pour la régularisation des niveaux et des débits d’eau dans le bassin des Grands Lacs et du Saint-Laurent. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Créé en 1941, le Conseil avait été chargé de procéder à des enquêtes techniques pour le compte de la CMI et de veiller à ce que la régularisation des débits sortants du lac à la Pluie et du lac Namakan soit conforme aux ordonnances de la CMI. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Le Conseil était chargé d’aider la CMI à se conformer au Renvoi des deux gouvernements en rendant compte des progrès réalisés dans la lutte contre la pollution dans la rivière à la Pluie en fonction des objectifs de qualité de l’eau approuvés par les gouvernements en 1965. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
De 1984 à 2013, le Conseil a fait office de conseiller de la CMI concernant les programmes de recherche et les besoins de recherche liés à l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
L’étude internationale sur les Grands Lacs d’amont a été lancée pour aborder un problème récurrent dans le système des Grands Lacs d’amont, à savoir la façon de gérer les niveaux fluctuants des lacs face à l’incertitude sur les apports en eau ultérieures du bassin tout en cherchant à équilibrer les besoins des parties intéressées desservies par le système.
Révolu le
Le Groupe d’étude avait pour rôle d’aider à mettre en œuvre une initiative transfrontalière visant à réduire la charge en phosphore dans la baie Missisquoi du lac Champlain.
Révolu le
Le Groupe de travail avait été chargé de déterminer les enjeux ou les activités prioritaires à envisager dans le bassin. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
The International St. Mary and Milk Rivers Administrative Measures Task Force was established to examine measures for improvements to existing administrative procedures of the St. Mary and Milk Rivers apportionment.
Révolu le
Le Groupe d’étude avait été chargé d’examiner les ordonnances d’approbation applicables à la régularisation des eaux du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent.
Révolu le
L’équipe de révision du plan d’étude des Grands Lacs d’amont effectuera un examen des répercussions des opérations de régularisation des débits sortants, ainsi que des parties intéressées touchées.
Révolu le
Le Groupe d’étude international avait été chargé d’examiner les répercussions transfrontalières éventuelles du pont Alburg Swanton, qui franchit les eaux reliant la baie Missisquoi au reste du lac Champlain dans l’État du Vermont.
Révolu le
Le Groupe de travail avait été chargé d’effectuer des études sur les problèmes d’inondation du côté canadien et du côté américain. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Le Groupe de travail avait été chargé d’élaborer un cadre permettant d’évaluer les progrès réalisés par les parties en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs et d’aider la CMI à élaborer des avis. (site Web en anglais seulement)
Révolu le
Le Groupe de travail avait pour rôle de conseiller la Commission sur les répercussions de divers facteurs de stress sur la santé du lac Érié.
Révolu le
Le Groupe de travail a élaboré, pour les Grands Lacs, des indicateurs axés sur les rapports sur l’état des lacs et sur l’intégrité de l’écosystème.
Révolu le
Le Groupe de travail a examiné et évalué l’état de la radioactivité dans les Grands Lacs.