SPARROW

Graphic explaining SPAtially-Referenced Regressions On Watershed attributes (SPARROW)
SPAtially-Referenced Regressions On Watershed attributes (SPARROW) Credit: USGS

 

SPARROW (pour Spatially-Referenced Regression On Watershed Attributes, ou régressions par coordonnées spatiales appliquées aux bassins hydrographiques) est un logiciel de modélisation binational. Les divers ateliers qui se sont déroulés en 2010 et 2012, avec la participation de la plupart des conseils, ont joué un rôle prépondérant dans le lancement du deuxième effort stratégique de la CMI, qui se concentre sur la modélisation de la quantité et de la qualité de l’eau, notamment par la mise en place de la modélisation SPARROW dans divers bassins versants.

Après avoir examiné de nombreux modèles de qualité de l'eau existants, la CMI a décidé d'opter pour le modèle SPARROW, qui a été mis au point par le Service géologique des États-Unis (USGS). Ce modèle a été choisi parce qu'il avait déjà fait l’objet d’un examen approfondi par les pairs, était approprié pour l'échelle (p. ex., un grand bassin) et pour le but de l'application (p. ex., l'estimation de la charge régionale de nutriments et la quantification des sources).

Il importe de noter que ce modèle utilise l’ensemble de données harmonisées sur les bassins hydrographiques transfrontaliers offert par la Commission et son application réussie n’aurait pas été possible sans cette importante contribution.

Le modèle a maintenant été étalonné et a été systématiquement appliqué à l’intégralité du bassin de la rivière Rouge et Assiniboine après trois années de travail intensif qui a été soutenu par des organismes partenaires des gouvernements du Canada et des États-Unis.

Forte de ce succès, la CMI concentre maintenant ses efforts sur la mise au point d'un modèle SPARROW pour les bassins du lac des Bois et de la rivière à la Pluie et les Grands Lacs, le tout à l’aide du financement de l’IIBH.